Grève de Pilotes: Que faire dans ce cas?

Imaginez un peu le scénario...Vous avez acheté votre billet d’avion, fait vos bagages et tout prévu pour votre voyage, et au moment où vous arrivez à l’aéroport ou parfois bien avant, on vous apprend qu’il y a une grève de pilotes au sein de votre compagnie aérienne, et que votre vol va être soit retardé ou annulé!

Que faire dans ce genre de situation ? et quels sont vos droits en cas de retard ou d’annulation de votre vol ?

Que fait exactement un pilote de ligne ?

Le navigant technique, connu sous le nom de pilote, a le rôle d’assurer le bon déroulement du vol, étant responsable de la gestion de son équipage, (copilotes, hôtesses de l'air et stewards).

Il doit assurer la liaison avec les services au sol ( comme les contrôleurs aérien ) tout en étant informé des conditions météorologiques, carburant, itinéraires, pour piloter l’avion.

Pour ses débuts de carrière, il assure les fonctions de copilote pour ensuite évoluer vers les fonctions de commandant de bord.

Pourquoi recourt-t-il parfois à la grève ?

Généralement, c’est les syndicats comme Le Syndicat National des Pilotes de Ligne ( SNPL ) en France, et  les associations d’aviations, composés de pilotes  de ligne qui organisent les grèves et négocient leurs revendications avec les compagnies aérienne, dont la plupart du temps, sont l’augmentation de salaire, et l’amélioration des conditions de travail.

Une grève peut durer quelques heures jusqu'à plusieurs jours, cela dépendra du rythme de négociations entre les deux parties.

Que faire en cas de grève de pilotes?

  • Consultez le site internet de la compagnie aérienne ou celui de l’aéroport...essayez de vous renseigner plus sur la grève. Vous pouvez peut être y trouver d’autres informations utiles.
  • Veillez à vous présenter à l’heure à l’enregistrement, il se peut que cela soit une grève aérienne de courte durée, et que vous soyez redirigé(e) vers un autre vol proche du vôtre.
  • Pour éviter de rester coincé(e) à l’aéroport, et si la compagnie aérienne a décidé de vous rediriger vers un autre vol, renseignez vous sur l’heure exacte, cela vous évitera d’attendre des jours à l’aéroport.
  • Vous pouvez demander de vous faire rembourser votre billet d’avion par la compagnie. Le remboursement ne dépend pas de l'indemnité, mais seulement du prix du billet d'avion.

Quels sont les droits des passagers en cas de grève de pilotes?

Quelque soit les causes de la perturbation de votre vol, que cela soit une grève du personnel de la compagnie aérienne( pilotes, PNC, personnel du sol)  ou encore des circonstances exceptionnelles ( telles que les conditions météorologiques, conditions politiques, des conditions imprévus liées à la sécurité du vol, ou alors des grèves du personnel de l'aéroport ), la compagnie aérienne doit vous prendre en charge à l'aéroport, en vous offrant deux communications (email, téléphone) gratuites, des rafraîchissements et repas, ainsi qu' lieu d'hébergement et le transport vers celui-ci, si cela est nécessaire...et ceci pour :

  • Si le retard dure plus de 2 heures sur les vols de moins de 1500 km
  • S’il y a un retard de 3 heures ou plus pour les vols en Union européenne de plus de 1500 km
  • S’il y a un retard de 3 heures ou plus pour tous les autres vols de 1500 à 3500 km
  • S’il y a un retard de 4 heures ou plus pour tous les vols

 

Si le retard est de 5 heures, le passager pourra renoncer à entreprendre son voyage, il a le droit de se faire rembourser son billet d’avion.

En plus des services proposés, le passager peut avoir également droit à une indemnité, suite à la perturbation de son vol, dont le montant dépend de la distance du vol.

Qu’en est-il des indemnisations en cas de grève des Pilotes de ligne ?

Le règlement européen réunit des règles communes en matière d'indemnisation que les compagnies aériennes doivent respecter en cas d'annulation, de refus d'embarquement ou de retard.

En vertu de ce Règlement, la compagnie aérienne est considérée comme responsable en cas d’une  grève de pilotes de ligne. Par conséquent, elle est dans l'obligation de dédommager ses passagers. Le montant des indemnisations varient selon le trajet:

  • 250 € pour les trajets de 1500 kilomètres ou moins.
  • 400 € pour ceux compris entre 1500 et 3500 kilomètres et pour tous les vols intracommunautaires de plus de 1500 kilomètres.
  • 600 € au-delà de 3500 kilomètres .

Le passager n’a pas droit à une indemnisation si:

  • Il est redirigé vers un autre vol proche du sien
  • Il a été informé du retard ou de l’annulation de son vol avant deux semaines de son départ
  • La perturbation (retard ou annulation) est due à des circonstances extraordinaires, dont la compagnie n’est pas tenue responsable.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *