Vols perturbés au départ et vers la France: Résultat équivaut à 34 ans!

Selon le bilan d'Air indemnité, les aéroports français enregistrent un nombre de retards durant l'année 2018 qui équivaut à 34 ans. Les chiffres indiquent que ces douze derniers mois affichent une hausse de 56% au niveau des perturbations, par rapport à l'année 2017 qui s'est marquée avec 71 millions de passagers de plus qu’en 2016.

Air indemnité précise que plus d’un million de vols ont été opérés depuis ou vers la France en seulement une année, durant laquelle plus de 127 millions de voyageurs ont été recensés au départ et vers la France.

Les statistiques montrent que le nombre d'annulations a presque doublé, avec notamment + 95%. Du côté des retards, ceux de plus de 2h ont marqué une hausse de 25.6%, et ceux de plus de 3h sont à +26.8%.

Sur cette période, 41 639 vols ont été annulés ou retardés de plus de 2h, ce qui impacte 4.7 millions de passagers. Les indemnités potentielles sont estimées, selon la société d'indemnisation, à plus d’un milliard d’euros (1.044.990.100).

Sur le Top 3 des compagnies aériennes les moins ponctuelles, on trouve:

  • Tunisair avec 11,35% des vols perturbés
  • Twin Jet qui affiche 6,73% des vols perturbés
  • Nouvelair avec 5,79% des vols perturbés

Air France a été impacté par les mouvements sociaux, ce qui explique le taux élevé des perturbations durant le mois d'avril, suite à des grèves entre février et mai 2018, "...le mois d’avril est clairement le plus sinistré cette année", selon Air indemnité, qui mentionne également que la grève des contrôleurs aériens a impacté directement les vols, mais cela reste une circonstance extraordinaire exonératoire, ce qui permet à la compagnie aérienne d'éviter le dédommagement de ses passagers.

En outre, la société met en cause d'autres mouvements sociaux, qui ont baissé les performances des compagnies aériennes, comme notamment la grève des bagagistes à Orly en début et milieu d’année 2018, grèves des contrôleurs aériens dans le sud de la France au mois de juin, ...

Les liaisons au départ et vers Paris les plus impactées

Sur le plan national, les liaisons les plus impactées sont:

  • Paris orly-Agen : 13,39%
  • Paris orly-Castres :  11.26%
  • Marseille-Lyon Saint-Exupéry: 10.81%

(vols annulés ou un retard de plus de 2h)

Sur le plan international, les liaisons les plus impactées sont:

  • Singapour-Paris-CDG : 19.80%
  • Mexico-Paris CDG: 18.66% 
  • Shanghai Pudong-Paris CDG: 15.35%

(vols annulés ou retardé de plus de 2h)

Ces résultats concernent les vols au départ et vers la France, soit 1.125.629 vols durant l'année 2018. Toutefois, plusieurs compagnies aériennes affichent un taux faible d'irrégularités.

Les compagnies aériennes les plus ponctuelles

Sur les compagnies aériennes Régulières:

  • Ukraine International Airlines : 0,26%
  • Aegean Airlines: 0,51%
  • Emirates: 0,58%

(vols annulés ou retardés de plus de 2h)

Sur les compagnies aériennes à bas coûts:

  • Pegasus Airlines :0,86%
  • Air Baltic :0,87%
  • Transavia :1,41%

(retard de plus de 2h ou annulation)

La Réglementation européenne CE N°261/2004 est entrée en vigueur en 2005, elle établit des “règles communes en matière d'indemnisation et d'assistance des passagers en cas de refus d'embarquement et d'annulation ou de retard important d'un vol”. Ainsi, les compagnies aériennes sont tenues de respecter l'obligation de prise en charge, l'obligation de remboursement/réacheminement et l'obligation d'indemnisation.

Air indemnité est une société d'indemnisation qui propose aux victimes d'annulations, de retards, de refus d'embarquement ou de correspondances manquées de les accompagner durant la démarche de réclamation, afin de leur faire bénéficier du travail d'une équipe d'experts, et ainsi accroître leur chance de se faire indemniser rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *